• Depuis leur mise en circulation en 2016, nous n'avions pas encore eu l'occasion de tester les fameuses Smartshuttles de Sion. C'est désormais chose faite !

    Sans conducteur, ces navettes intelligentes et 100% électriques peuvent transporter jusqu'à 11 personnes et rouler jusqu'à 20km/h. Le but de ce projet est de tester si l'introduction de navettes autonomes dans l'espace public est réalisable d'un point de vue technique et opérationnel.

     

    Smartshuttle

     

    Le confort est certes un peu spartiate mais nous avons apprécié l'innovation et le côté convivial. En effet, dans ces petites navettes, les barrières sociales semblent s'estomper. On y retrouve un métissage des nationalités et des générations, tout le monde discute avec tout le monde, l'accompagnateur y compris. Ce dernier est là pour assurer la sécurité des passagers car même si le véhicule freine immédiatement en cas d'obstacle, l'accompagnateur peut le stopper à tout moment.

    Ces deux navettes autonomes sont d'ores et déjà célèbres puisqu'elles sont les premières au monde à desservir une gare !

    Elles déambulent tranquillement selon deux itinéraires et semblent prendre le contrepied de cette société ou tout nous pousse toujours à aller plus vite.  

     


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • Qui ne connaît pas Wikipédia, la fameuse encyclopédie en ligne ?! Eh bien, place maintenant au jeu de culture générale du même nom produit par Spin Master. Toutes les questions sont d'ailleurs tirées du site et sont réparties sur pas moins de 300 thèmes tous différents, allant des plus sérieux aux plus farfelus tels que la Bible, les assassins, les monstres géants, les spécialités culinaires, le jargon ou bien encore les momies...

     

    Wikipédia : le jeu qui sait tout

     

    Chaque carte est divisée en trois types de challenges :

    • Trivia : trois questions en rapport avec le thème
    • Nombre de vues : qui sera capable de classer dans le bon ordre trois sujets en rapport avec le thème, selon leur nombre de vues ?
    • Départage : question ouverte où il faut lister 5 réponses en rapport avec le thème

    Le premier mode est de loin le plus sympathique. Dans l'ensemble, on se laisse vite prendre au jeu de décrocher un maximum de jetons afin de laisser son adversaire K.O.

    Vous l'aurez compris, c'est une mine d'informations, restent 2/3 erreurs qui gâchent un peu le tout. On aurait aimé aussi des recharges pour augmenter la durée de vie du jeu et/ou l'actualiser !

     

      


    votre commentaire
  • Nous avons profité des journées du patrimoine pour visiter deux de nos musées valaisans, car honte sur nous, nous n'avions jamais pris le temps de le faire.

    Belle découverte que le musée d'Art de Sion qui est tout le contraire de l'idée que l'on peut se faire d'un musée de ce genre, avec des salles un peu poussiéreuses où sont accrochés les uns à côté des autres des tableaux d'un même artiste. Ce musée-ci ose l'originalité en présentant, certes, des artistes valaisans, mais aussi internationaux, en les regroupant par thèmes et en mélangeant les époques et les supports.

    Le cadre est déjà exceptionnel en lui-même puisque le musée occupe deux châteaux (Vidomnat et Majorie). On passe ainsi d'un étage à l'autre en empruntant des escaliers moyenâgeux chargés d'histoire et en sortant tout au sommet du premier, on découvre des points de vue superbes sur les deux autres châteaux et sur la ville.

    Au cœur du musée, à l'espace Au Quatrième, une exposition temporaire. En ce moment Le Carnotzet de l'artiste Eric Philippoz mais on ne vous en dit pas plus (immersion garantie) la clef est accrochée à gauche de l'entrée !

     

    Journées européennes du patrimoine

     

    Un peu plus haut dans la rue, le Pénitencier abrite une exposition temporaire. Intitulée Risk, elle met en évidence les dangers naturels rencontrés en milieu alpin sous forme de panneaux, films, témoignages et photos. C'est d'autant plus intéressant au vu de la situation écologique actuelle.

    Mais plus encore que l'exposition, c'est le bâtiment en lui-même qui est à découvrir ! Désaffectée en 1997, cette ancienne prison, bâtie en 1913, pouvait accueillir une cinquantaine de détenus. Ce sont donc les cellules et les couloirs qui font office de salles d'expositions.

     

    Journées européennes du patrimoine             Journées européennes du patrimoine

     

    K & S


    votre commentaire
  • Tout est dans la vidéo ;)

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires